facebooktwitteryoutubeinstagram

Je fais un don pour la recherche
depistage 3

Le dépistage "organisé"
Le dépistage


Le dépistage "organisé" concerne les femmes de 50 à 74 ans

Parmi toutes les actions engagées dans le cadre du Plan Cancer lancé par le gouvernement français,  le programme de dépistage organisé du cancer du sein – mis en place en 2004 et généralisé à tous les départements français en 2005 – permet à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans de bénéficier, tous les deux ans, d'une mammographie prise en charge à 100 % par l'Assurance Maladie sans avance de frais et dans des conditions contrôlées de qualité et de sécurité.

Le dépistage "organisé" en France

L'objectif du dépistage organisé est de réduire, grâce au dépistage, la mortalité causée par ce cancer.


Principe

Le dépistage est réalisé dans des conditions de qualité rigoureuses : dans des centres agréés disposant d'un matériel performant et par des radiologues expérimentés, avec - en cas de doute - la possibilité d'une seconde lecture des mammographies.

Il comprend :

un examen clinique systématique, une mammographie gratuite avec deux clichés par sein et des clichés supplémentaires si nécessaires, une double lecture pour les clichés normaux et des examens complémentaires immédiats pour les clichés ayant des images anormales, une formation obligatoire des radiologues à la lecture, un contrôle obligatoire des installations mammographiques tous les 6 mois et une évaluation annuelle.

StarsMC2009


Aujourd'hui et demain


La mise en place de ce dépistage constitue certainement un progrès important
dans le dépistage précoce et la prise en charge des cancers du sein en France.
D'après les données fournies par l'HAS (Haute Autorité Santé), les premiers essais randomisés de dépistage ont montré que la mammographie pratiquée tous les 2 ans permet de réduire de l'ordre de 15 à 21 % la mortalité spécifique des femmes de 50 à 69 ans, après 7 à 13 ans de suivi. "L’impact du dépistage organisé sur la mortalité
La position des agences françaises sur le  dépistage par mammographie des femmes de 50 à 74 ans est concordante avec l’avis d’agences d’évaluation et de groupes d’experts internationaux. Les différentes évaluations publiées à ce jour s’accordent sur un effet bénéfique du dépistage sur la mortalité par cancer du sein, avec une réduction de l’ordre de 15 à 21 % selon les études. Rappelons qu’en 2002, le CIRC avait estimé que la baisse de la mortalité était de l’ordre de 35 % pour les femmes participant régulièrement à ces programmes." En savoir plus : Site de l'HAS Aux côtés de Marie Claire, l'association "Le Cancer du Sein, Parlons-en !" milite quant à elle pour que ce dépistage organisé puisse concerner toutes les femmes en France à partir de 40 ans.

C'est dans cet esprit qu'a été organisée la Flash Mob au musée du quai Branly en 2009 et que 10 personnalités se sont engagées avec le magazine Marie Claire en octobre 2009.


Voir aussi
picto newsletterNewsletter

Vous souhaitez recevoir la lettre d’information de l’Association.

S'inscrire
logo cds
Je fais un don pour la recherche


facebooktwitteryoutubeinstagram
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.