facebooktwitteryoutubeinstagram

Je fais un don pour la recherche
Lauréats 2019
Prix Ruban Rose


Le 1er octobre 2019 a consacré la 16ème édition des Prix Ruban Rose créés par l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en !
 
Ces Prix sont financés grâce aux efforts des membres fondateurs de l'Association, de ses différents bienfaiteurs, partenaires et supporters, ainsi que grâce aux dons des particuliers.

Leur dotation a atteint un record en 2019, puisque 730 000 euros ont été alloués à la recherche au travers de cinq Prix - un Grand Prix Ruban Rose, trois Prix Ruban Rose Avenir, un Prix Ruban Rose Qualité de Vie - et une Bourse de Recherche Ruban Rose.

Le jury scientifique, présidé par le Docteur Anne Vincent-Salomon, médecin pathologiste à l’Institut Curie et présidente du Comité Scientifique de l’Association, a sélectionné les cinq lauréats de cette édition des Prix Ruban Rose :

Grand Prix de la Recherche Ruban Rose (160 000 euros)

Le Grand Prix Ruban Rose récompense médecins, chercheurs ou équipes dont les travaux sont reconnus internationalement. Ce prix soutient un travail de recherche fondamental ou de recherche clinique d'intérêt majeur dans le domaine du cancer du sein ou du cancer en général, à condition que les recherches intéressent directement le cancer du sein.

- Pr Guido Kroemer, Professeur d'immunologie à l'Université Paris Descartes - Directeur de l'unité de Recherche "Apoptose, Cancer et Immunité"à l'INSERM - Directeur de la plateforme de Métabolomique à l'Institut Gustave Roussy - Praticien Hospitalier à l'Hôpital européen Georges Pompidou et Professeur adjoint au Karolinska University Hospital à Stockolm  -  Professeur des Universités.


 Prix Ruban Rose Avenir (110 000 euros chaque)

Ces Prix couvrent les mêmes domaines que le Grand Prix de la Recherche Ruban Rose et sont destinés à des chercheurs présentant un programme novateur bénéficiant au cancer du sein et n'ayant pas nécéssairement d'antériorité dans le domaine.

- Pr Catherine Uzan, chef du service de chirurgie et de cancérologie gynécologique et mammaire à l'hôpital Pitié-salpêtrière, AP-HP.

- Dr Muriel Le Romancer, PhD, HDR, DR2 INSERM - Responsable de l'équipe "Signalisation des hormones stéroïdiennes et cancer du sein".

- Pr François-Clément Bidard, Professeur de Médecine à l'Université de Versailles Saint Quentin Paris Saclay - Médecin chercheur en Oncologie médicale à l'Institut Curie.


 Prix Ruban Rose Qualité de Vie (60 000 euros)

Le Prix Qualité de Vie est destiné à soutenir les innovations et les progrès remarquables en matière de techniques de dépistage, de chirurgie réparatrice, de psychologie ou encore d'amélioraton de qualité de vie pour les femmes atteintes d'un cancer.

- Dr Angeline Ginzac-Couvé, PhD - IMoST (Imagerie Moléculaire et Stratégies Théranostiques) - Division de Recherche Clinique, Centre Jean Perrin.


La dotation totale des Prix Ruban Rose 2019 est de 550 000 euros  (hors Bourse de Recherche 2019 qui s'élève à 180 000 euros).


La remise des Prix Ruban Rose 2019 a eu lieu le 1er octobre 2019, lors du lancement du mois d'Octobre Rose.


Grand Prix Ruban Rose

Grand Prix Ruban Rose

Guido Kroemer

Pr Guido Kroemer
, professeur d'immunologie à l'Université Paris Descartes - Directeur de l'unité de Recherche "Apoptose, Cancer et Immunité" à l'INSERM - Directeur de la plateforme de Métabolomique à l'Institut Gustave-Roussy - Praticien Hospitalier à l'Hôpital européen Georges-Pompidou et professeur adjoint au Karolinska University Hospital de Stockolm  -  Professeur des Universités - a reçu le Grand Prix Ruban Rose.

Résumé du programme de recherche
Immunosurveillance du cancer du sein : vers de nouvelles stratégies de prévention

L’évidence en faveur de l’importance de l’immunosurveillance anticancéreuse s’accumule aussi bien chez les patientes atteintes de cancer de sein que dans un modèle animal de carcinogénèse mammaire
induite par une progestérone synthétique. En nous basant sur nos données non-publiées, nous proposons d’identifier des stimulateurs pharmacologiques de l’immunosurveillance permettant de
retarder le développement des cancers mammaires. Nous développerons un vaccin optimal basé sur des cellules épithéliales mammaires normales en cherchant spécifiquement de vacciner contre les
cancers induits suite à l’inactivation du gène BRCA1.
Pour les vaccinations efficaces, nous déterminerons le mode d’action y compris la présentation croisée par les cellules dendritique, le type d’effecteurs immunitaires et la possibilité de créer des vaccins allogéniques. Cette approche devrait faire éclore de nouvelles stratégies de chimio- et immunoprophylaxie applicable aux femmes à haut risque de cancer de sein.


Prix Ruban Rose Avenir

Prix Ruban Rose Avenir

Trois Prix Ruban Rose Avenir ont été attribués pour l'année 2019.

Catherine Uzan


Dr Catherine Uzan
, chef du service de chirurgie et de cancérologie gynécologique et mammaire à l'hôpital de la Pitié-salpêtrière (Paris), AP-HP. Prix Ruban Rose Avenir

Résumé du programme de recherche
AdDEPI : Adhésion à la prévention et au dépistage du cancer du sein par l’information via une plateforme hospitalo-universitaire de gestion des risques en cancérologie

À l’initiative de l’Institut Universitaire de Cancérologie APHP.6 (IUC), et avec le support de Sorbonne-Université, et de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, nous avons mis en place une Plateforme hospitalo-universitaire de gestion des risques en sénologie comme réponse entre autre à la défiance actuelle vis-à-vis du dépistage.
L’objectif du projet AdDEPI est d’évaluer l’impact sur l’adhésion au dépistage du cancer du sein de la mise à disposition des professionnels de santé d’outils d’aide à la décision pour le choix des femmes, dans le cadre du plan national de rénovation du dépistage du cancer du sein.
Le projet AdDEPI étudiera en particulier l’impact de l’information des femmes au cours de la consultation initiale d’évaluation des risques sur l’adhésion au dépistage mais également celui du Plan Personnalisé de Prévention, co-construit avec les femmes afin de respecter leurs préférences, sur l’amélioration de l’observance des mesures de prévention.
Un questionnaire sera élaboré afin que les femmes puissent décrire leur comportement par rapport à certains facteurs de risque « actionnables » parmi lesquels la consommation d’alcool, la surcharge pondérale, la sédentarité, le tabagisme, la consommation de fibres alimentaires.


Muriel Le Romancer-Cherifi

Dr Muriel Le Romancer-Cherifi, PhD, HDR, DR2 INSERM - Responsable de l'équipe "Signalisation des hormones stéroïdiennes et cancer du sein", Centre Léon-Bérard de Lyon.

Résumé du programme
GLUCOCAN - Le double-rôle des récepteurs aux glucocorticoïdes dans les sous-types de cancers mammaires : comprendre leurs mécanismes d’action afin d’identifier de nouveaux biomarqueurs

Les récepteurs aux œstrogènes (ERα) sont largement impliqués dans la tumorigenèse mammaire et constituent des biomarqueurs pronostics et des cibles thérapeutiques. Récemment d’autres récepteurs de la famille des récepteurs nucléaires tels que le récepteur aux glucocorticoïdes (GR) ont suscité un vif intérêt. En effet, la valeur pronostique de GR est différente suivant le type tumoral : de bon pronostic dans les tumeurs positives (via la régulation d’ERα) et de mauvais pronostic dans les tumeurs ERα-négatives. Les GCs sont utilisés pour contrecarrer les effets secondaires de la chimiothérapie, or de récents travaux montrent que ces hormones favorisent le développement de métastases et inhibent les effets de la chimiothérapie sur la tumeur. De plus, l’identification d’un nouveau ligand naturel de GR, l’OCDO métabolite du cholestérol aux propriétés oncogéniques apporte un nouveau regard sur le rôle de GR dans la tumorigenèse mammaire. D’autre part, un complexe transcriptionnel de GR comprenant G9a/GLP/HP1γ et aurorakinase B pourrait participer à la progression tumorale induite par les ligands de GR. Notre projet de recherche propose de décrypter les programmes transcriptionnels de GR dans les différents sous-types tumoraux et les processus biologiques afin d’identifier de nouveaux biomarqueurs et de cibler spécifiquement les actions délétères de GR.





François-Clément Bidard

Pr François-Clément Bidard
, professeur de médecine à l'Université de Versailles Saint-Quentin Paris-Saclay - Médecin chercheur en oncologie médicale à l'Institut Curie (Paris).

Résumé du programme de recherche
MONDRIAN – Mon ADN tumoral circulant

Les patientes présentant un cancer du sein métastatique triple-négatif doivent faire face à une maladie souvent rapidement évolutive.
Selon de multiples études observationnelles dans le cancer du sein et d’autres types de cancer, la quantification d’ADN tumoral circulant (ADNtc) permet de mesurer plus précocement l’efficacité de la chimiothérapie qu’il n’est actuellement fait en clinique. Nous souhaitons donc maintenant franchir l’étape suivante, qui est de mettre à la disposition des patientes cet outil innovant de suivi personnalisé du cancer métastatique et d’évaluer scientifiquement l’apport potentiel de ce type de suivi.
L’essai de phase 2 MONDRIAN sera le premier essai prospectif mondial (à notre connaissance) visant à évaluer si le suivi par ADNtc permet de proposer plus rapidement un traitement efficace aux patientes atteintes de cancer du sein métastatique triple-négatif. Il permettra d’apporter les premières bases d’essais de validation de plus grande envergure.




Prix Ruban Rose Qualité de Vie

Prix Ruban Rose Qualité de Vie


Angeline Couve Ginzac

Dr Angeline Couve Ginzac
, PhD - IMoST (Imagerie Moléculaire et Stratégies Théranostiques) - Division de Recherche Clinique, Centre Jean-Perrin de Clermont-Ferrand.

Résumé du programme de recherche
APACAN 2 : Étude de faisabilité d’une activité physique adaptée chez les patientes atteintes d’un cancer du sein traitées par chimiothérapie néo-adjuvante et thérapie anti-Her2

La pratique d’une activité physique dès le diagnostic est une recommandation dans la prise en charge du cancer du sein. Cependant une diminution de l’activité physique est observée au cours des traitements. Environ 20 % des tumeurs surexpriment la protéine HER2, une thérapie ciblée est alors indiquée en association à la chimiothérapie. Ces traitements majorent le risque de toxicité cardiaque et le rôle bénéfique l’activité physique sur la fonction cardiaque pourrait prévenir cet effet secondaire.
Nous souhaitons évaluer la faisabilité d’une intervention d’activité physique adaptée (APA) dans cette sous-population traitée par chimiothérapie néoadjuvante associée à une thérapie anti-HER2. L’objectif sera d’atteindre/maintenir les recommandations internationales d’AP grâce à un programme d’entrainement personnalisé à domicile supervisé tout au long de la chimiothérapie néoadjuvante.
Ces travaux pourraient modifier la prise en charge des patients en généralisant la mise en place de programme d’APA dès le début des traitements.



Le Jury scientifique

Les membres du Jury scientifique 2019

La présidence du Comité scientifique est assurée par le docteur Anne Vincent-Salomon ; les autres membres du Comité sont désignés par l'Association parmi des personnalités scientifiques et médicales impliquées dans la prise en charge du cancer et spécialement du cancer du sein.
Les lauréats des Prix des campagnes précédentes sont invités à faire partie du Jury.
Les membres du Jury ne perçoivent aucune rémunération au titre de cette fonction.

Liste des membres du Comité Scientifique et Jury 2019 :
Docteur Anne Vincent-Salomon, Présidente - Docteur David Bernard - Docteur Daniel Birnbaum - Docteur Jean-Paul Borg - Docteur Carole Bouleuc - Docteur Sandrine Bourdoulous - Docteur Aura Careirra - Docteur Philippe Chavrier - Docteur Claire Francastel - Madame Carmen Garrido - Docteur Véronique Gerat-Muller - Docteur Bénédicte Giffard - Madame Laurence Lafanechère - Docteur Chann Lagadec - Docteur Marie Lange - Docteur Clara Nahmias - Professeur Martine Piccart - Docteur Sylvain Provot - Professeur Alain Puisieux - Docteur Charles Theillet - Madame Lydie Wintz

Voir aussi
picto newsletterNewsletter

Vous souhaitez recevoir la lettre d’information de l’Association.

S'inscrire
logo cds
Je fais un don pour la recherche


facebooktwitteryoutubeinstagram
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.