facebooktwitteryoutubeinstagram

Je fais un don pour la recherche


La reconstruction mammaire
Vivre un cancer


Une intervention chirurgicale sur un sein, en particulier la mastectomie (ablation du sein) est une mutilation pour une femme.
Aujourd'hui, la chirurgie réparatrice et esthétique vise à restaurer l'intégrité du sein. 
Différentes techniques existent : ces dernières doivent être discutées entre vosu et le chirurgien, selon vos choix et objectifs et les données médicales de votre dossier.
Reconstruire un sein est une démarche qui doit être bien réfléchie et acceptée. Certaines femmes revendiquent le choix de ne pas faire cette intervention et de s'accepter "Amazones".

Principes et techniques de la reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire se déroule généralement en 3 temps : il s'agit tout d'abord de reconstruire le galbe du sein à partir du thorax, à l'aide de vos propres tissus et en implantant une prothèse de sérum physiologique ou en gel de silicone, puis, une petite opération sur l'autre sein est le plus souvent effectuée pour des raisons de symétrie, enfin, trois mois après cette dernière opération, la reconstruction du mamelon et de l'aréole est effectuée sur le premier sein remodelé grâce à une technique de greffe de peau ou de tatouage. 

Chaque femme a sa propre idée de ce que doit être sa poitrine et de ce qu'elle attend de l'intervention. L'expérience du chirurgien plasticien que vous aurez choisi compte évidemment beaucoup. Il est important que vous puissiez exprimer vos souhaits et vos attentes face à ce praticien. Il saura vous conseiller en fonction du type de mastectomie effectué, de votre traitement post-opératoire, de l'état de votre peau et de vos muscles…

Vous ne devez pas hésiter à discuter franchement avec lui et à lui demander de vous montrer des photos de reconstructions mammaires qu'il a déjà effectué. Vous pourrez ainsi vous faire une idée précise de ce que seront vos seins après reconstruction. Il faut néanmoins savoir qu'un sein reconstruit amoindrit considérablement les sensations tactiles au niveau du mamelon.

Quand ?

Dans certains cas, une reconstruction mammaire immédiate pratiquée en même temps que l'ablation du sein peut être envisagée. Dans d'autres cas, un délai est nécessaire. Il faut savoir que le cancérologue et le chirurgien plasticien auront à travailler ensemble. Il faut aussi être conscient que la reconstruction mammaire se déroule en plusieurs étapes et qu'elle peut nécessiter parfois près d'un an pour être complète et satisfaisante. Il faut donc prévoir à chacune des étapes de la reconstruction mammaire quelques jours d'hospitalisation.

En fait, chaque femme vit à sa manière la maladie et suit son propre cheminement vers la guérison complète. La restauration de l'esthétique du corps est une étape importante dont la nécessité est en général ressentie par la patiente elle-même. 

Certaines décident d’ailleurs de ne pas avoir recours à la reconstruction : l’association “Les Amazones” informe et soutient ces femmes qui ont choisi de vivre pleinement leur féminité mais en assumant leur nouvelle “asymétrie”.


Reconstruction mammaire, suivi et rechute

La reconstruction mammaire ne peut absolument pas favoriser une rechute et n'a aucune incidence sur la maladie cancéreuse.

Elle ne compromet pas les chances de guérison, pas plus qu'elle ne gêne la surveillance ultérieure.


Coût

Les honoraires des chirurgiens plasticiens varient en fonction de la complexité des interventions, mais les frais d'une reconstruction mammaire après ablation du sein sont généralement pris en charge par la Sécurité Sociale.


Voir aussi
picto newsletterNewsletter

Vous souhaitez recevoir la lettre d’information de l’Association.

S'inscrire
logo cds
Je fais un don pour la recherche


facebooktwitteryoutubeinstagram
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.